Le Dan Tian (ou Hara), "chinoiserie mystique" ou réalité tangible ?

Publié le 24 Mai 2018

Au début, dans les arts énergétiques et martiaux, quand on entend parler du Dan Tian (ou du Hara dans les disciplines japonaises), cela paraît très mystérieux. On peut même se demander si ce n'est pas une de ces "chinoiseries mystiques" sans réalité tangible...

Comme la référence au Dan Tian est inhabituelle dans nos cultures occidentales, c'est le rôle du professeur de vous guider vers la découverte concrète de ce centre énergétique essentiel.

La première chose est de "passer de la tête au ventre". Cela signifie qu'il faut d'abord développer la capacité de ressentir. La tête (le mental) ne peut pas sentir ce qu'elle n'a pas appris. C'est bien connu, c'est "avec ses tripes" que l'on ressent. Justement, le Dan Tian se situe au centre du bas-ventre, légèrement en avant de la 3ème vertèbre lombaire, donc au niveau des intestins...

Cette zone correspond également au centre de gravité du corps en station debout avec les bras ballants. Et cela est très important, car il y a une grande concordance entre le fait de conserver le centre de gravité dans cette partie du corps, quelque soit la posture ou le mouvement, et le fait de sentir le Dan Tian. En effet, si le Dan Tian est un centre énergétique, il est tout de même en relation directe avec les conditions physiques de l'équilibre, du maintien de l'axe vertical, de l'utilisation rationnelle du corps en mouvement.

Se tenir ou se mouvoir à partir du Dan Tian implique une forme de reprogrammation physique et cognitive. Cela demande donc du temps.

Mais le jeu en vaut la chandelle. En effet, la mise en œuvre du Dan Tian va de pair avec l'unité corps-esprit. Elle va permettre la réalisation de geste à la fois plus économes, plus fluides, plus puissants et plus détendus, en un mot plus efficaces !

Enfin, l'activation du Dan Tian est un préalable incontournable pour toutes les pratiques énergétiques si on ne veut pas qu'elles se réduisent à une gestuelle vide, et pour explorer la méditation taoïste.

En conclusion, sentir et activer le Dan Tian est une étape primordiale pour toutes les personnes souhaitant avancer dans les disciplines asiatiques : des arts martiaux au Qigong, en passant par la méditation et les divers arts du toucher et du massage comme le shiatsu...

 

Rédigé par Le Corps Conscient

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article