Pensées, réflexions, citations

Citations, proverbes...

Mieux vaut allumer une chandelle que maudire l'obscurité - source inconnue

Rien n'est permanent si ce n'est le changement - Gautama Bouddha

Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt - sagesse asiatique.

L'art du raisonnement qui permet à l'homme de se tromper... - A. de Saint Exupéry

 

There is only one sacred promise, and that is to tell and live your truth. All other promises are forfeitures of freedom, and that can never be sacred. For freedom is Who You Are. - Neale Donald Walsh


Pensées et réflexions personnelles

Ce n'est pas parce qu'une pensée est séduisante, qu'elle est forcément juste.

La conscience n'est pas un accident de la matière. Bien au contraire : la matière n'est qu'une des manifestations de la conscience.

Pour trouver le coeur, il faut d'abord descendre de la tête au ventre.

 

 

 

Lectures

 

Un extrait d’un livre de Pierre Bordage, auteur de S.F., « le Feu de Dieu »

 

« Vous avez raison, elle est davantage que ma fille. Elle est ma vigie sur le chemin. Elle n’a pas les mêmes perceptions que nous. Elle me transmet ses visons, je ne sais pas comment. C’est une… mutante. L’Eglise l’aurait certainement considérée et brûlée quelques siècles plus tôt.

- L’Eglise est une grande fossoyeuse : elle a remis en terre le Christ ressuscité. Sans doute le considérerait-elle Lui aussi comme un mutant !

- Vous ne semblez pas la porter dans votre cœur…

- Je ne porte aucune organisation religieuse dans mon cœur. La relation avec Dieu est personnelle, individuelle, expérimentale. On ne peut pas réduire l’âme humaine à des principes.

- Vous faites pourtant partie d’un ordre, non ? »

Frère Thomas éclata d’un rire clair, joyeux.

«  Je me réclame plutôt du désordre, j’y ai perdu mes certitudes et gagné en liberté. »

[…]

« Comment interprétez-vous les cataclysmes ? Comme une punition divine ?

- Dieu ne punit pas, puisqu’il permet d’être. La notion de punition est étrangère à Celui qui est tout amour. Je crois plutôt que les hommes s’ingénient à transformer leur jardin en enfer.

- Le regard sur la matière…

- La perception fragmentée. Les hommes  tirent des vérités universelles des fragments qu’ils expérimentent avec leurs sens. Ils se saisissent de l’éphémère et le proclament éternel. Et gare à celui qui observe un autre fragment qui leur oppose une autre vérité.

- Vous percevez l’Univers dans son ensemble, vous ?

Frère Thomas rit une deuxième fois.

«  De la même manière que le grain de poussière renferme tout l’univers, j’embrasse toute les formes de vie possibles. Le seul secret est l’accueil. L’ouverture. La vigilance. »

 

 

Extrait d'un article du magazine "Inexploré" (de l'INREES) de juillet -août-septembre 2013 intitulé : "Thérapies psychocorporelles - Quand le corps parle", interview de Richard Meyer

 

Que peuvent nous apporter ces thérapies psychocorporelles ?

Dans la psychothérapie verbale, le seul outil est la parole, une pratique douce, qui ne vous emmène pas nécessairement dans des expériences profondes.

En psychanalyse, il arrive qu'on travaille sur des problèmes durant des années sans les atteindre vraiment.

Quand on passe en somatothérapie, tout d'un coup, ça fait bouger les profondeurs.

Les gens sont souvent très étonnés. Ils disent : " Je croyais avoir réglé tout cela." Si je n'ai pas de sensation, de sensibilité, de sensititvité, de sensualité, je peux passer des années sur un divan de psychanalyse sans que ça les débloque. Alors qu'un travail corporel les réveillera en peu de temps.

Il y a des choses importantes qui ne sepassent qu'au niveau du corps. Si je suis tendu dans mon corps, parler pendant 10 séances ne suffira pas à le détendre. Mais la relaxation, le massage et d'autres méthodes vont y parvenir, et en retour, cette détente va influer sur ma psychologie. Sur des sujets complexes, la réponse doit être globale, faire appel au ressenti, à l'émotionnel, à l'affectif, à des éveils énergétiques et à des changements d'état de conscience.

 

 

 

 

 


 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :